Actualité urbanistique sur le terrain rue Bellevue à Chiny

Pour rappel, un PV nous a été adressé en juillet 2015, concernant des constructions et habitations illégales en terre agricole (article plus détaillé), la procédure suit son court, nous laissant dans l’incertitude…

Après une nouvelle visite des représentants de la DGO4, une rencontre a eu lieu à la commune, regroupant touts les acteurs en lien avec notre dossier. Suite à cette première rencontre, nous entamons une procédure allant vers une régularisation. La première étape est de réaliser des plans avec un architecte, ce dossier servira de base pour la négociation avec les représentants de la région wallonne, la DNF, l’agriculture (en avis consultatif) et la commune de Chiny. La situation n’est pas évidente mais nous tentons de faire une proposition, incluant le déplacement de certains habitats – la destruction et reconstruction pour d’autres – des aménagements esthétiques, tout en respectant les particularités du site et nos choix de vie! Une modification principale est le regroupement des habitations afin de se rapprocher des exigences qui nous sont posées.

Nous maintenons les habitats légers adaptés à notre vie sur le lieu car ils permettent de préserver l’intimité et l’équilibre de chacun.e dans le contexte de vie collective que nous menons.

Nous avons choisi une vie sobre (pas de raccordement au réseau électrique, un seul point d’eau pour plusieurs logements, un système d’épuration d’eau par lagunage, des toilettes sèches, la limitation de notre empreinte au sol en évitant de grosses fondations…) et développé des activités adaptées au lieu : fauche tardive à la main, gestion en pâturage à faible charge, entretien des étangs, gestion des haies à la main, petites surfaces de maraîchage biologique en traction animale, cueillettes sauvage.

Nous accueillons régulièrement des personnes intéressées par nos choix de vie, notre manière d’habiter le lieu, que ce soit lors de moments d’échanges et de partages informels ou lors de chantiers participatifs, d’événements locaux . Le lien à cette terre est le pilier central de nos activités et notre contribution aux dynamiques locales. Nous continuerons donc à l’habiter, à l’entretenir, à s’en nourrir et à la respecter.

Une prochain réunion est prévue après la rentrée scolaire pour avancer dans les discussions. Dans l’espoir que d’autres modes de vies puisse être tolérés et exister, c’est le moment, pour les responsables politiques, d’innover et de soutenir des actions citoyennes engagées. Le CODT ouvre déjà de nouvelles pistes et aucune loi n’est immuable…

Deux liens à vous proposer pour prolonger les réflexions sur cette thématique :
– le site de la plateforme « HaLé ! »
– le documentaire photographique et audio :« Léger sur terre ». Partage de rencontres, d’expériences de vie en habitat léger entre l’Allemagne, les Pays-bas et la France (2008 – 2016).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *